28/03/2016

VIDEO : Confessions d'un républicain (1964)



Rien à voir avec Donald Trump. Le jeune homme qui s'apprête à voter contre son camp, à voter démocrate aux élections présidentielles de 1964, vote avant tout contre Barry Goldwater, le candidat républicain considéré par certains comme le refondateur du mouvement conservateur aux États-Unis, celui qui personnifie le début de la prise de contrôle du Parti Républicain par son aile la plus conservatrice, début d'un cycle qui s'achèvera avec l'arrivée de Ronald Reagan à la Maison Blanche en 1981.   

Le témoignage est bidon, le mec est un acteur, cela va de soi. Il est issu d'une "attack ad" contre Goldwater diffusée par le camp de Lindon Johnson, un format classique de la "politique" américaine. Same same, but different. Donald Trump ne sera jamais que le deuxième à faire le coup, à déborder son parti par la droite, de façon toujours plus spectaculaire comme l'exige la tradition américain autant que la loi des séries. Maintenant que cette vidéo est réapparue, je parie sur une suite avec Donald dans les semaines qui viennent.

Source : Mother Jones


"When the head of the KKK, when all these weird groups come out in favor for the candidate of my party, either they're not Republicans or I'm not." (1964)



A CEUX QUI FEIGNENT ENCORE LA SURPRISE

 
IDEM VELLE AC IDEM NOLLE AC TANDEM VERA AMICITIA EST