13/12/2011

DOCU : Manipulations, une histoire française

Un ptit mot : C'est avec énormément de joie que BERSERK publie aujourd'hui Manipulations, une histoire française. Sans doute un des meilleurs docu qu'on ai vu cette année! (Réalisé par l'homme qui nous avait donné l'excellent "La mise à mort du travail") Il revient sur 30 ans de magouille au sommet de l’État français, mêlant politiques, industriels de l'armement et services secrets. Si vous n'avez jamais rien compris à toutes ces sombres histoires, de l'affaire Elf et l'Angola gate, à celle des frégates de Taïwan, en passant par Clearstream II et Karachi, et bien voilà, vous n'avez plus d'excuse. Attention, tout ne sera pas "cristal clair" mais encore une fois, en 6 heures, vous en apprendrez plus qu'en une vie de Pujadas et consœur. Si vous ne savez pas, vous ne pouvez pas comprendre, si vous ne comprenez pas vous irez voter! Si vous comprenez, vous irez construire une guillotine!!!

On tiens vraiment à remercier DokenStok.net qui nous a permis de mater cette série exceptionnelle chaque semaine! Pour l'occasion on remercie aussi l'utilisateur "Manipulations Clearstream" sur Youtube, qui a mis le tout est ligne, en streaming sur youyou!

BON PUTAIN DE DOCUMENTAIRE A TOUS

"Cette série est le fruit d’une longue enquête. Construite comme un thriller, elle propose une plongée dans le monde fermé de la grande finance, au centre du lobby militaro-industriel, au cœur du pouvoir exécutif ou dans le secret de la magistrature. Le combat de deux monstres politiques. C’est ainsi que l’affaire Clearstream a jusqu’alors été racontée. Elle est bien plus que cela. C’est une certaine histoire de France, celle du dernier quart de siècle. L’histoire d’une France au temps de la mondialisation des capitaux, de l’émergence d’une Europe de la défense, de la violence des luttes de pouvoir et des relations dangereuses entre politiques et vendeurs d’armes."

Synopsis (celui-ci et les autres) : DokenStok.net

Réalisé par Jean-Robert Viallet 

Episode 1 : Au commencement, le troisième homme

Pierre Péan et Vanessa Ratignier marchent sur les pas des deux personnages clé de l’affaire Cleastream, Imad Lahoud, ancien trader et Jean-Louis Gergorin, stratège chez EADS.En mai 2002, Imad Lahoud sort de prison.Descendu au plus bas de l’échelle sociale après une affaire d’escroquerie, il va néanmoins opérer une ascension fulgurante au sein des services secrets français…



Episode 2 : Clearstream, la banque des banques

Pour trouver Ben Laden, Imad Lahoud a besoin de l’annuaire des comptes bancaires de la « chambre de compensation » : Clearstream. C’est l’instrument mis en place par toutes les banques du monde pour centraliser et mémoriser l’ensemble des opérations de transferts de capitaux sur terre. Un journaliste en a décrypté les rouages : Denis Robert. Son livre, publié en 2001, décrit comment le mécanisme peut être détourné afin de blanchir de l’argent…



Episode 3 : Jean-Luc Lagardère : le scenario noir

Imad Lahoud démontre à Jean-Louis Gergorin que des mouvements suspects sur le titre Matra ont bien eu lieu dans les semaines précédant la mort de Jean-Louis Lagardère. Comment ? Grâce aux listings Clearstream. Ceux-ci laissent apparaître le nom d’Alain Gomez, le P-Dg de Thomson. Mais voilà qu’au fil des jours, d’autres noms surgissent, comme celui d’Andrew Wang, l’intermédiaire de Thomson dans le contrat des frégates de Taiwan…



Episode 4 : Taïwan : naissance de la zone grise

La DGSE commence à sérieusement douter d’Imad Lahoud. Or, en mars 2003, Jean-Luc Lagardère, le patron de EADS, décède subitement. Profondément ébranlé par la mort de son patron, Jean-Louis Gergorin soupçonne un assassinat. Pour tenter de comprendre sa paranoïa , il faut revenir sur une décennie de restructurations de l’industrie française d’armement.



Episode 5 : Karachi et le trésor de guerre

Janvier 2004, définitivement convaincu que la mort de Jean-Luc Lagardère s’explique par des systèmes de corruption, Jean-Louis Gergorin se rend au Quai d’Orsay pour en informer Dominique de Villepin pour lancer une grande enquête. Or, quelques jours plus tard, Imad Lahoud apporte de nouveaux listings Clearstream où apparaît un autre réseau de corruption qui impliquerait d’autres personnalités politiques proches de la guerre des droites de 1993-1995, à un supposé trésor de guerre des balladuriens et dans les méandres de l’affaire Karachi…



Episode 6 : La République des mallettes

Sixième et dernier volet de l’enquête de Pierre Péan et Vanessa Ratignier. Le nom de Nicolas Sarkozy figure sur les listings. Sans plus attendre, Gergorin les transmet anonymement au juge Van Ruymbeke. «Le Point» en fait sa une en juillet 2004. Le feuilleton médiatique commence alors que le juge découvre que les listings sont faux. Au passage, Denis Robert est traîné dans la boue. La logique judiciaire oblige chacun à sauver sa peau. Nicolas Sarkozy promet de châtier le coupable. Deux procès délivrent une vérité judiciaire, mais le mystère plane toujours autour du mobile du falsificateur Imad Lahoud.

09/12/2011

DOCU : Le Conflit au Congo - La Vérité Dévoilée

Le Conflit au Congo : La Vérité Dévoilée explore le rôle joué par les Etats-Unis et leurs alliés rwandais et ougandais dans le déclenchement de la plus grande crise humanitaire à l'aube du 21ème siècle. Ce film est la version écourtée d'un long métrage qui sortira prochainement. Il replace le Congo dans un contexte historique, social et politique. Le film dévoile des analyses et prescriptions inaccessibles au grand public formulées par d'éminents experts, praticiens, militants et intellectuels. Ce film est un appel à la conscience et à l'action.

Des millions de congolais ont perdu la vie dans un conflit que les Etats-Unis décrivent comme le plus meurtrier depuis la Seconde Guerre Mondiale. Les alliés des Etats-Unis, le Rwanda et l'Ouganda ont envahi le Congo (ex-Zaïre) en 1996, puis en 1998, provoquant ainsi la mort de millions de personnes, ainsi que des violences sexuelles et des viols systématiques et un pillage généralisé des spectaculaires ressources naturelles du Congo.

Le conflit actuel, les faibles institutions, la dépendance et l'appauvrissement du Congo sont le produit de plus de 125 années d'une tragique expérience d'esclavage, de travail forcé, de colonialisme, d'assassinats, de dictatures, de guerres, d'interventions étrangères et de pouvoir corrompu. Les analystes interviewés s'interrogent sur le rôle des politiques des compagnies privées américaines et du gouvernement américain, qui soutiennent des hommes forts et favorisent le profit au détriment du peuple, dans l'exacerbation de cette tragique instabilité en plein cœur de l'Afrique.

Synopsis : ICI

09/12/2011

DOCU : Le monde selon Gazprom

Atouts, enjeux, stratégies... Entre Occident et Asie, une grande enquête inédite sur Gazprom, entreprise colossale pilotée par le Kremlin qui règne sur un tiers des réserves mondiales de gaz et affiche désormais sa volonté de puissance.

Gazprom, conglomérat industriel et financier créé en 1992, constitue l'arme maîtresse de la stratégie géopolitique du Kremlin. Premier producteur de gaz naturel, la Russie détient en effet un tiers du total des réserves mondiales. Chargée de le produire, de le distribuer et de le vendre, Gazprom est une société pas comme les autres, où oeuvrent des professionnels des marchés gaziers, mais aussi des ministres, des députés, et des conseillers proches du président russe. C'est lors de l'hiver 2005/2006 que l'Europe, qui achète 30 % de son gaz à la Russie, a pris soudain conscience de sa vulnérabilité. Comment ? Du jour au lendemain, la Russie venait de couper l'approvisionnement en gaz de l'Ukraine pro-occidentale de Viktor Iouchtchenko, qui refusait de payer des tarifs multipliés par cinq. Depuis, la hausse continue des prix du pétrole, couplée à une demande chinoise toujours plus importante, est venue confirmer le rôle clé que ses hydrocarbures confèrent à la Russie. Des ressources dont Poutine et son entourage ont su reprendre le contrôle intégral et dynamiser l'exploitation. Le monde selon Gazprom est une visite guidée inédite et exclusive d'un empire en pleine expansion.

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES

"La verticale du pouvoir"
Après des mois de tractations, Alexandre Dolgorouky a vu s'ouvrir les portes de Gazprom et a pu s'entretenir avec ses plus importants représentants, d'Alexandre Medvedev, chargé des exportations, à Victor Tchernomyrdine, l'ancien n°1 devenu ambassadeur à Kiev - à l'exception du président du groupe, Alexeï Miller, qui refuse de parler aux médias. Le réalisateur s'est également rendu à Novyi Urengoï, en Sibérie, ville-vitrine prospère bâtie autour de l'extraction du gaz. Il a suivi enfin les principales négociations internationales autour de Gazprom, d'un projet de gazoduc divisant l'Union européenne aux débats de l'Organisation de coopération de Shanghai, en passant par les appels du pied de Total et l'idée récemment émise d'une OPEP du gaz. En donnant largement la parole à certains des principaux artisans de Gazprom, cette enquête permet de comprendre ce que signifie "la verticale du pouvoir" selon Vladimir Poutine.

Synopsis et article : Arte.tv

 
IDEM VELLE AC IDEM NOLLE AC TANDEM VERA AMICITIA EST