30/05/2011

GUY DEBORD SON ART ET SON TEMPS

En 1994, Canal + organise une soirée « spéciale Guy Debord » et diffuse La Société du spectacle. A cette occasion, Alain De Greef commande à Brigitte Cornand un documentaire sur Guy Debord. Ce dernier accepte de collaborer aux conditions suivantes : « Je vous indiquerai – ou parfois vous fournirai directement – tous les éléments, visuels et sonores, qui seront exactement nécessaires. Je garantirai à la fin la pertinence de ces éléments, et l'authenticité de leur emploi pour traiter effectivement le sujet : chose précieuse puisque l'on sait combien il a été jusqu'ici pollué par tant de légendes. Vous serez seule responsable, devant moi, des moyens adéquats de cette réalisation ; sans qu'il y ait aucune intervention, restriction, ni commentaire de la part de personne d'autre. Je ne veux entendre, ni ne veux que vous entendiez vous-même, de quiconque, aucune sorte de remarque, même élogieuse. Il serait en effet impensable que je reconnaisse implicitement à qui que ce puisse être, la plus minime compétence, ni la moindre qualité pour rien juger de mon oeuvre ou de ma conduite. » (Lettre à Brigitte Cornand, 27 mars 1993). (www.oedipe.org)

De Brigitte Cornand et Guy Debord

 
IDEM VELLE AC IDEM NOLLE AC TANDEM VERA AMICITIA EST