10/02/2011

Communiqué SNJ : La profession dit bravo à Denis Robert et merci

Les journalistes doivent remercier Denis Robert.
Après avoir mené pendant dix ans un combat juridique aussi âpre que financièrement ruineux et psychologiquement éprouvant contre la chambre de compensation luxembourgeoise Clearstream, notre confrère vient de remporter une victoire éclatante.

Les magistrats de la Cour de Cassation, dans trois arrêts, ont consacré la liberté d'expression et d'enquête de tout journaliste sérieux. Le SNJ a plaisir à rendre grâce également à ces magistrats qui viennent de confirmer, dans le droit fil de l'article 10 de la Convention Européenne des Droits de l'homme et des décisions de la Cour Européennes des droits de l'Homme, le principe de tout citoyen à être complètement informé par des journalistes qui travaillent sérieusement.

Ces décisions revêtent une signification hautement symbolique puisqu'elles permettent à Denis Robert de s'inscrire dans la tradition des Albert Londres qui entendent "porter le fer dans la plaie" quoi qu'il puisse leur en coûter.
Quelle claque à celles et ceux qui se sont permis d'ironiser sans savoir et de condamner son travail sans le moindre début de preuve fondant leurs motifs !
Quel bel exemple pour les jeunes journalistes qui n'ont pas toujours la chance de croiser la route de "journalistes dignes de ce nom".

Le Syndicat National des Journaliste (SNJ), première organisation de la profession, à ses côtés depuis le début, se réjouit donc avec lui et se permet de dire à la profession : remerciez-le !

Paris, le 10 février 2011
Trouvé via le fb de Denis Robert
http://www.facebook.com/#!/notes/denis-robert/une-journee-pleine-de-rebondissements/494296210915

 
IDEM VELLE AC IDEM NOLLE AC TANDEM VERA AMICITIA EST