17/09/2010

Pôle emploi réveille la fibre sécuritaire qui sommeille en vous

Publié le 15 septembre 2010 par François Krug sur Eco89

« La gendarmerie, la police, les douanes, les armées, l’administration pénitentiaire recrutent », et Pôle emploi tient à ce que ça se sache. A Toulouse, des chômeurs ont donc reçu une convocation à un Forum des métiers de défense et de la sécurité publique. Pour se faire porter pâle, mieux vaut disposer d’une bonne excuse.Imprimer ce texte Imprimer ce texte

Le courrier de Pôle emploi sur le Forum des métiers de défense.Dans ce secteur d’avenir, «plus de 20 000 postes sont à pourvoir », explique le courrier de Pôle emploi. Par exemple, des jobs de surveillant, de maître-chien, d’électronicien, de frigoriste ou de comptable.

Le rendez-vous est donc fixé le 28 septembre à Balma, dans la banlieue de Toulouse :

« L’ensemble des participants (police, gendarmerie, douanes, pénitentiaire, armées) vous renseigneront sur les modalités de recrutement et vous recevront en entretiens individuels […]. Munissez-vous d’un curriculum vitae. » (Télécharger la lettre)

Ce courrier a laissé perplexe l’un de nos lecteurs, récemment diplômé en sociologie et bénéficiant actuellement du RSA :

« Mon profil Pôle emploi ne correspond pas le moins du monde à ce genre d’assemblée sécuritaire. »

Une « convocation » ou une « invitation » ?

Perplexité, mais aussi inquiétude : si on sèche, risque-t-on la radiation ? Pôle emploi semble jouer avec les mots, intitulant son courrier « convocation » puis expliquant aux destinataires qu’ils sont « conviés » au forum. Et il faudra expliquer son absence.

« Si vous ne donnez pas suite à cette proposition, vous devez nous en informer en nous communiquant votre situation actuelle », avertit Pôle emploi :

* « Je suis en formation : merci de nous faire parvenir l’attestation de formation ».
* « J’ai un emploi : merci de nous faire parvenir le contrat de travail ».

En fait, contrairement aux apparences, la présence n’est pas obligatoire : « C’est juste une invitation », nous explique l’agence locale de Pôle emploi. Une invitation un peu autoritaire, mais après tout, pour décrocher l’un de ces « métiers de la défense et de la sécurité publique», le sens de la discipline peut être utile.

 
IDEM VELLE AC IDEM NOLLE AC TANDEM VERA AMICITIA EST