05/09/2010

Bla Bla Bla... (sur la manif du 4 septembre)

Publié le 5 septembre 2010 sur Des nouvelles du front

Trouvé sur le site du Jura Libertaire

Après s’être indignée tout l’été des saloperies racistes du Pouvoir en lisant Libé sur Paris Plage, la Gauche est aujourd’hui dans la rue pour fêter la République et se racheter une bonne conscience.
Fêter la République ?
Celle qui écrasa les Communards en 1871, celle qui s’enrichit sur le dos des colonies, celle qui vota les pleins pouvoirs à Pétain (quand nos républicains parlent de «retour à Vichy»), et en fin de compte cette même république dont les dirigeants élus *démocratiquement* ont tous développé des politiques racistes… ?
Plutôt crever
Manifester «contre la xénophobie d’État» avec des partis visant à prendre le pouvoir, déjà c’est une blague. Alors quand en plus s’ajoutent au cortège la Cimade et France Terre d’Asile, qui gèrent des centres de rétention ; la CGT qui a expulsé en juin 2009 les sans-papiers qui occupaient la Bourse du Travail ; et enfin le Syndicat de la Magistrature (une expulsion, c’est pas une décision de Justice ?), ça devient carrément dégueulasse.
Contre l’indignation
Tout ce que la Gauche a à proposer, c’est l’indignation et la manif soupape pour mendier de misérables réformes ; là où pourrait s’organiser de la solidarité et des luttes. Expulsions de camps, de foyers ou d’individus, rafles quotidiennes, c’est arrivé près de chez toi et ça s’arrêtera pas en fêtant la République.
Pour la Révolte
Y a pas de secret, seules des luttes sans médiations et des solidarités concrètes viendront à bout de ce monde de frontières et de mort.
À quand la fin des Républiques, de la Justice et du Travail ?

 
IDEM VELLE AC IDEM NOLLE AC TANDEM VERA AMICITIA EST